Suivi du 25/07/2020                                                    Retour au suivi général

1) Salon du dessin et de la peinture à l'eau, du 9 au 14/2/2021

Informations générales

Site de la manifestation

http://peinturealeau.com/page-d-accueil.html

Réglement - inscriptions

http://peinturealeau.com/assets/reglement2020en3langues.pdf

Tout type de peinture à l'eau (acrylique, aquarelle, gouache, ...) + éventuellement collages

1 seule contrainte : oeuvre sous verre ou plexiglas, n'importe quel support  mais ensuite marouflé de papier

Taille minimum 65 cm x 50 cm, cadre compris

maximum 1,20 m de large et 1,80 m de haut, cadre compris

1 grande oeuvre et un petit format 18x24

Salon 2020 : 1000 artistes
 http://peinturealeau.com/salon-2020-plus.html

2) Ma production

2.1) 1 oeuvre sur papier raisin 50x65, à encadrer dans un cadre 60x80, avec passepartout 38,5x58,5cm

Titre : idées : (1) Réveil, (2) Eveil 

Technique mixte : acrylique et encre d'impression

 
 
20200721_salonPeintureEau_formatRaisin.j

 Démarche artistique de l'oeuvre grand format

L'œuvre "XXX", proposée au Salon du Dessin et de la Peinture à l'eau 2021, constitue une écriture sur l'éveil (ou le réveil, ou la renaissance) du vivant dans l'environnement. Elle s'inscrit dans la série d'œuvres "Vues multiples", et représente des traces de mes émotions face à des changements. En m'inspirant de l'observation de la nature et en m'appuyant à la fois sur la peinture et la gravure, j'ai composé avec la couleur et la matière, mes fils conducteurs. La palette restreinte de couleurs et les contrastes de matière (encre, peinture) suggèrent un espace temporel dans lequel des éléments, proches et lointains, vibrent et communiquent entre eux, pour représenter et faire partager des évènements émouvants et inattendus.

 

2.2) Oeuvres petit format

 

2.2.1 Œuvre 1 - 18x24, à encadrer. papier aquarelle

Titre : Exubérance

Technique : acrylique, encre d'impression, pastel, collage

Exuberance 1_18x24.jpg
Exuberance 2- 18x24

Exubérance 1 qui est devenu ensuite Exubérance 2

 

Démarche artistique de l'oeuvre Exubérance 

L'œuvre "Exubérance", en petit format, proposée au Salon du Dessin et de la Peinture à l'eau 2021, sublime l'exubérance et le foisonnement du vivant dans l'environnement. Avec profondeur et intensité, elle cherche à communiquer l'envie de voir au même temps tout près et très loin. En utilisant une technique mixte  (peinture acrylique,  pastel, encre  et collage), j'ai composé avec la couleur et la matière, mes fils conducteurs. 

Cette œuvre s'inscrit dans la série  "Impressions végétales - Peintures", caractérisée par des œuvres inspirées par l'observation de la nature et des couleurs lumineuses.

2.2.2 Œuvre 2 en petit format

Œuvre 2 - 18x24, à encadrer. papier aquarelle

Titre : (Plutôt) Tristesse

Technique : acrylique, encre d'impression, pastel, collage

 
tristesse - fond
tristesse - collage ?

Tristesse (en cours ...)

3) Dossier : 5 photos d'oeuvres (au minimum) 

Présentation du dossier : un classeur avec pochettes transparentes pour les photos ? Format des photos 

Sélection des œuvres  - j'ai privilégié les peintures à l'eau encadrées sous verre

Combien en mettre ? En sélectionner parmi toutes les oeuvres sur papier, reportées ci-dessous ?

Envol_Acrylique_et_encre_raisin
Envol_Acrylique_et_encre_raisin
press to zoom
Exuberance 2- 18x24
Exuberance 2- 18x24
press to zoom
EmpreinteBleu_AcryliqueEtColla
EmpreinteBleu_AcryliqueEtColla
press to zoom
Eclosion-Gouache-30x40
Eclosion-Gouache-30x40
press to zoom
DuBalcon_Gouache-30x40
DuBalcon_Gouache-30x40
press to zoom
Passages-Acrylique-40x30
Passages-Acrylique-40x30
press to zoom
Au_fond_Acrylique_40x30
Au_fond_Acrylique_40x30
press to zoom
Ici_etLà_ImpressionsVegetales_Estampes_E
Ici_etLà_ImpressionsVegetales_Estampes_E
press to zoom
CEst_possible_EncreEtCrayonsDeCouleur
CEst_possible_EncreEtCrayonsDeCouleur
press to zoom

+ Empreintes végétales 1-6

EmpreintesBleues_1_2_3-Acrylique_A5.png
EmpreintesBleu_4_5_6-Acrylique_A5.png
 

4) Bref résumé du parcours artistique (copié/collé du site web, avec une phrase en plus)

Italienne, je me suis "nourrie" d'art dans les villes où j'ai vécu (Naples, Rome, Paris) et dans les lieux que j'ai visité, en Italie, en France et à l'étranger. J'ai aussi la chance de vivre dans un milieu familial riche en artistes. Passionnée de mathématiques, j'ai été enseignant-chercheur en bases de données à l'Université. Désormais peintre, à travers mes peintures et mes estampes, je partage avec enthousiasme mes manières de voir et de représenter des situations.

Elève de Laurence de Marliave, artiste peintre et graveur, je participe à l'Atelier de l'Etoile à Paris. J'ai l'honneur et la joie d'avoir été retenue pour exposer au prochain Salon d'Automne 2020, dans le section "Art environnemental", avec une oeuvre intitulée "Emotions plurielles" (H122cm, L152cm, acrylique sur toile) .

Auparavant, j'ai exposé des peintures et gravures lors des expositions "Attention Talents", organisées par la Mairie de Neuilly sur Seine (2018 et 2019) et des expositions de l'AUAN (Association universitaire et artistique de Neuilly sur Seine, en 2016 et 2017).

Depuis mi-mai 2020, je suis représentée par la Galerie internationale d'art en ligne   Singulart (https://www.singulart.com/fr/artiste/gabriella-salzano-16339).

Attirée principalement par l'abstraction, les liens entre le figuratif et l'abstrait me fascinent. Italienne d'origine, les tableaux lumineux de Giorgio De Chirico ne cessent de m'émouvoir et de m'interroger. En France, j'ai découvert les œuvres des peintres modernes comme J. Bazaine, Y. Rouvre, M. Estève, qui me frappent par leur énergie et leurs couleurs.

J'ai aussi "rencontré" des peintres figuratifs et des plasticiens inspirants, à l'image de V. Bioulès et de J. Villeglé, pour ne citer qu'eux. Des motifs bien définis et des couleurs pures dans les oeuvres de peintres abstraits américains - je pense à E. Kelly, S. Francis ou M. Louis - ont aussi nourri mes réflexions.

Mes fils conducteurs sont la couleur et la matière. Peindre, graver, dessiner, sont pour moi des expressions multiples, qui s'appuient sur plusieurs sources d'inspiration. 

En observant des paysages et plus spécifiquement la végétation, je suis attirée par des couleurs, textures et formes, que je représente, de façon plus ou moins abstraite,  avec des choix de composition, de couleurs et de matières. 

Parfois, mon approche est complètement abstraite et je me laisse guider par une démarche principalement graphique. 

Des œuvres parmi les plus récentes se composent de plusieurs peintures (de 2 à 4), qui représentent pour moi un type d'écriture et de récit pour transcrire des émotions et les partager. 

 

Annexe : Art environnemental - Inscrire l'ouvre dans cette perspective ?

référence 1) http://www.salon-automne.com/fr/salon-precedent/

puis Art environnemental

Un dialogue avec l’espace entre l’œuvre et le contexte, un échange mutuel:
“L’art crée un espace environnemental, et de même de l’environnement naît l’art”
cf le critique d’art Germano Celant.
Ainsi l’artiste est en dialogue direct avec l’environnement, cette adhésion nécessaire est une respiration, où les architectures artistiques sont en échanges perpétuels…Par sa pratique l’artiste prélève les matériaux, se les approprie, les détourne, désoriente ainsi notre perception pour mieux la réorienter, destruction, reconstruction, l’œuvre avance, émerge, mute dans un espace temporel.
L’œuvre ainsi s’installe en symbiose avec les volumes et l’architecture.
En mouvement perpétuel, le créateur nous conduit sur des traces inconnues, sur le chemin du rêve, du lâcher prise de la « ré-création »
Tout geste, toute matière, support, espace, magnifient l’œuvre et le talent de l’artiste.

Jack DUFOUR
Président de la section ART ENVIRONNEMENTAL

https://fr.wikipedia.org/wiki/Art_environnemental

L'art environnemental est utilisé pour décrire génériquement le procédé artistique ou l'œuvre d'art où l'artiste est en dialogue direct avec l'environnement. Cet environnement peut être aussi vu comme le contexte politique, historique et social.

Hal Foster, critique d'art américain, a défini les œuvres d'art environnemental comme des « projets de sculpture in situ qui utilisent des matériaux pris dans l'environnement pour créer de nouvelles formes ou pour réorienter notre perception de l'environnement ; programmes qui comportent des objets nouveaux, non naturels dans un scénario naturel ; activités individuelles sur le paysage où le facteur temps est déterminant ; des interventions concertées et de conscience sociale ».

Germano Celant, critique d'art italien très connu, dit qu'il y a, entre l'œuvre et le contexte, un échange mutuel : « l'art crée un espace environnemental, et de même, l'environnement crée l'art »1. .... L'espace devient un des éléments les plus importants dans le travail de Lucio Fontana  Il utilise l'interaction de l'espace avec des jeux de lumières pour désorienter le spectateur.

https://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-art/

Environnement, le mot est à la mode et, dans le domaine de l'art, recouvre des significations bien différentes.

Si on le trouve plutôt dans le langage des peintres, des sculpteurs et des architectes, il semble bien que ni les uns ni les autres n'aient en vue la même notion. Ce n'est donc pas une définition qu'il faut en apporter, mais plusieurs : selon les métiers et selon les écoles.

Le sens traditionnel du mot est lui-même ambigu : les dictionnaires en signalent le caractère actif (environner, c'est mettre autour : par exemple, environner de murs un jardin) ou passif (être autour : les montagnes qui environnent la ville). Dans le vocabulaire artistique contemporain, il semble bien qu'environnement ait gardé cette signification, marquant, très grossièrement, une distinction entre sculpteurs et architectes : pour les premiers, il s'agira de créer un environnement, c'est-à-dire un espace ayant une signification plastique ; quant aux architectes ils devront se rendre sensible à l'environnement, autrement dit tenir compte du contexte urbain et social, et l'étudier. C'est là une distinction fondamentale dans l'emploi de ce terme – une autre distinction étant celle qui, à partir de l'intérêt pour les questions environnementales, amène à poser la question d'un art écologique.